Concert à St. Quentin
le 18 novembre 2006

pour l'Association "Fabien CAMUS"
- Tous Ensemble Contre la Leucémie -
www.association-camus.com

La soirée, vu par Aïcha:
"Arrivée devant le Théâtre de Saint-Quentin, splendide... très belle architecture... illuminé comme un jour de fête... et encore, loin de me douter de la beauté de l'intérieur...
Beaucoup de plaisir à retrouver les personnes déjà croisées, et d'en découvrir d'autres. En ce qui concerne la soirée, elle a commencé par l'intervention de quelques personnes, qui rappelaient entre autres le pourquoi de cette soirée... et, beaucoup de remerciements.
Enfin, il y avait du beau monde, paraît-il... surtout les parents de Fabien Camus... Ensuite, première partie assurée par un groupe local, Roberto Pocas... Puis, une seconde partie, avec Mickaël Butez, que nous avions déjà entendu à la soirée de Fresnoy-le-Grand... une pêche d'enfer... avec des reprises joliment bien interprétées, je trouve.

Au tour de Francis... accompagné d'un guitariste Daniel Rallo (une merveille, cet homme... musicalement parlant... dis donc, il joue divinement bien...) et d'un bassiste Paulo, plus discret, mais certainement très bien aussi.
Différents titres ont été interprétés... j'en oublierai très certainement... Le Cri du Papillon, Au parloir, Au Nom de Dieu, La Chanson d'Helia, puis d'Ea, Comme des gens qui s'aiment, La Maison du Bonheur, On se ressemble, Insane, On se retrouvera, Ouvrir, Je veux t'aimer, je veux pas mourir, Le poème de Birago Diop (chanté), Toujours à l'air libre, T'es marron, Celle qui m'a fait si mal, L'an 2000, Tears in Heaven d'Eric Clapton (puis, une adaptation en français), et encore d'autres... encore... et encore.

Et, puis aussi des commentaires de Francis, entre ses chansons... Une très jolie soirée, avec un trio magnifique, emporté par la fougue, la générosité, la fièvre de Francis, qui jouait, en totale communion, et en parfait accord avec ses musiciens...
Il a encore une fois beaucoup donné, enivré par la chaleur du public, emporté par la cause qu'il représentait, ivre de bonheur, visiblement.

C'était beau de le voir, là, debout, face à son public, tout autour de lui, les bras tendus... Heureux... Je pensais à la prochaine tournée "Retour aux sources"... et, je me disais en fait, il se ressource auprès de son public, de tous ces applaudissements, ces acclamations... ces bras qui se tendent, tous ces regards pleins d'étincelles qui convergent vers lui... Quel charisme... Enfin... ce samedi soir, il y avait énormément d'Amour partagé, sous la coupole du Théâtre de Saint-Quentin... oui, énormément... Il n'y a pas de meilleur fluide pour rendre les gens heureux..."